Jean-Paul Thaeron, la métamorphose des formes