Ricardo Cavallo, Sur les toits de Morlaix