Archéologie

En 1880, l’église, alors désaffectée, devient le lieu de présentation des collections archéologiques de la Société d’études scientifiques du Finistère. Il s’agit essentiellement de mobilier de provenance locale, de l’âge du bronze et de l’âge du fer, de monnaies osismes, et surtout du très beau vase gaulois en céramique noire, lustrée à décor celtique gravé, dit vase de Saint-Pol, lieu où il fut découvert. S’y ajoutent les collections Guernisac, principalement entomologiques mais aussi quelques peintures anciennes et contemporaines (Le Bassano, Yan’Dargent) et la donation du Comte de Tromelin (peintures des écoles flamandes, hollandaises, italiennes et peintures contemporaines).