De la fermeture des Jacobins à l’ouverture du nouveau Musée de Morlaix 2017– 2021

Le site des Jacobins ferme définitivement ses portes le 21 mai 2017. Architectes et entreprises en prennent possession pour la mise en œuvre du chantier de réhabilitation du musée.

La Maison à Pondalez tout en poursuivant son activité patrimoniale, devient le centre névralgique du musée où le public découvre l’actualité de la collection et du chantier.

Le site des Jacobins entre en 2017 dans une phase constructive tant sur le plan des travaux qui débuteront en 2018 que sur le plan de son évolution et de son concept, son projet scientifique et culturel.

Plusieurs phases vont se succéder pendant cette période qui précédera l’ouverture du nouveau musée.

  • Chantier architectural
  • Chantier des collections
  • Mouvement des œuvres

La fermeture du Musée n’est pas synonyme de son effacement de la vie de la Cité, bien au contraire pendant ce moment où la collection sera moins visible, une partie de celle-ci reste cependant accessible à la Maison à Pondalez, il faudra multiplier toutes les occasions pour être présent auprès du public en communicant sur les chantiers importants qui se déroulent en coulisses et en proposant des expositions et des manifestations hors les murs.

 

 

Mai 2017

Depuis plusieurs années, le Musée de Morlaix est engagé dans un long processus de restauration de ses bâtiments afin de proposer un programme culturel d’envergure, digne de la qualité des collections morlaisiennes et du patrimoine régional tout en continuant à explorer l’art contemporain. Le projet du Musée de Morlaix a aussi pour objectif de provoquer des rencontres accessibles à tous les publics, les artistes et ses partenaires afin de partager la culture et la connaissance ensemble.

Voici quelques étapes de la restauration afin d’y voir un peu plus claire.

de 1997 à 2004 : Hors d’eau – Hors d’air

L’état préoccupant des toitures des ailes du bâtiment conventuel obligeait une réfection urgente. Des crédits sont inscrits en 1997 à cet effet pour la mise en place des toitures définitives afin de le mettre hors d’eau. La réfection totale des toitures et des façades est finalement programmée en 2002 dans la perspective d’ installer la nouvelle Cité judiciaire sur le site des Jacobins.
Les travaux ont débuté en mai 2003 sous la maîtrise d’œuvre de l’architecte en chef des monuments historiques et la maîtrise d’ouvrage de la conservation régionale des monuments historiques, Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne.
Ces importants travaux qui portent sur les ailes Sud et Est, consistent au dégagement des charpentes, planchers, cloisons, totalement ruinés, la réfection des enduits la consolidation des maçonneries et le remplacement de pierres et la pose d’une nouvelle charpente et d’une couverture en ardoises taillées à la main sur place. L’ aile Sud est presque achevé, l’aile Est est en cours de travaux. La durée du chantier prévue pour une année, mais ayant subie quelques retards, devrait s’achever en fin 2004.